Les modèles

Vous pouvez télécharger différentes notices portant sur différentes formes de la répression nazie telles que nous les avons définies dans un article disponible ici

 

Notice d’un “déporté”
Rappel de la définition : victimes transférées en camps de concentration et d’extermination, en prisons ou camps spécifiques (Neue Bremm, Hinzert, Schirmeck, etc.)
Voir la notice de Jean-Michel CAUCHY, “déporté décédé”

Voir la notice de Raymond VENARA, “déporté rescapé”

 

###

Notice d’un “fusillé”
Rappel de la définition : Victimes exécutées après un jugement ou comme otage
Voir la notice de Roger BASTION, fusillé comme otage

Voir la notice de Paul CARPENTIER, fusillé après  jugement

###

Notice d’un “exécuté”
Rappel de la définition : S’utilise lorsque la victime n’a pas été jugée. Elle a été arrêtée, mise en surveillance ou enfermée et finalement, après interrogatoire ou pas, elle est tuée. Ce peut-être aussi lors des marches de la mort, lorsqu’il y a des témoins qui peuvent confirmer que l’affaiblissement de la victime était tel qu’elle a été tuée d’une balle par un gardien.
Voir la notice de Louis GILLAIN, exécuté

###

Notice d’un “abattu” 
Rappel de la définition : La victime n’a pas été arrêtée, celle-ci s’est enfuie ou pas, on lui tire dessus pour une raison – ou pas – , elle peut être seule ou en groupe, tuée sans arrestation, ni sommation.
Notice d’une victime abattue

###

Notice d’un “tué en action”
Rappel de la définition : Pour un résistant mort les armes à la main, lors d’une attaque, l’encerclement d’un maquis, la prise d’un village…
Voir la notice de Charles FOUTEL, “tué en action”

###

Notice d’un “décédé”

###

Notice d’un “disparu”

Rappel de la définition : La mention de “disparu” est utilisée lorsque le corps de la victime n’a pas été retrouvée, lors d’une exécution par exemple ou bien lors d’une déportation, aucun témoin ne peut certifier d’une date de décès. Elle est alors mentionnée administrativement.

Voir la notice de Henri BUAT, déporté et porté disparu

###

Notice d’un “assassiné”
Rappel de la définition : terme utilisé pour les Juifs gazés dès l’entrée au camp, alors qu’ils n’ont pas été immatriculés.
Voir la notice d’Andrée DUBSKY, juive “assassinée”

###

Notice d’un “arrêté au sein du Reich”
Rappel de la définition : Volontaire ou requis pour travailler en Allemagne, prisonniers de guerre transformés, employés comme travailleurs qui ont été envoyés en camp de concentration ou en prison.

Voir la notice d’Honoré LEMOINE, “arrêté au sein du Reich”

 

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search